Juste un peu d'eau

Je ne pleure que sous cette douceur
Qui me frustre et m'exaspère
À quoi bon vous donner mes reins
Si vous n'en faites rien
Je ne rêve que de cravaches et de fouets
Et pourtant vous continuez à me caresser
Vous savez pertinemment pourtant 
Qu'elle m'affole votre lenteur
Mais vous persistez sur ce chemin
Tel un sadique pervers
Mes terminaisons nerveuses attaquées
Peu à peu, je vais craquer
Je ne suis qu'une boule de nerf
Malmenée
Alors je pleure 




Commentaires